The Center For Disease Dynamics, Economics & Policy

Méthodologies

Examen des directives nationales de traitement standard existantes et des données sur la résistance aux antibiotiques

 

Nous avons mené une revue pour identifier et obtenir les directives de traitement nationales ou standard (DTS) existantes pour le traitement des maladies infectieuses courantes dans les États membres de l’UA. Nous avons examiné les sites Web du ministère de la Santé (MdS) des États membres de l’UA ou des agences gouvernementales nationales équivalentes pour les DTS pertinents publiés dans n’importe quelle langue avant mars 2019 et contacté les points focaux dans les pays pour obtenir de l’aide afin d’identifier les DTS existants qui n’étaient pas facilement ou apparemment disponibles.

 

Les lignes directrices ont été incluses pour l’examen final seulement si elles contenaient desrecommandations de traitement spécifiques à une maladie ou à un agent pathogène et si lesrecommandations d’antibiothérapie comprenaient le nom ou le type d’antibiotique, la posologie et la durée de l’antibiothérapie. Les directives couvrant exclusivement le VIH, le paludisme, la tuberculose et d’autres infections ou syndromes traités par les programmes nationaux ou verticaux de lutte contre les maladies en Afrique ont été exclues.

 

Au total, 28 DTS pertinents de 17 pays ont été identifiés et ont répondu à nos critères d’inclusion; plusieurs pays avaient plus d’un STG publié.

 

Une bibliothèque de DTS est disponible ici.

 

Sur les 28 lignes directrices, 24 ont été publiées en françaiset 4 ont été publiées en français. L’année de publication (ou dernière mise à jour) allait de 2001 à 2018/19. Vingt directives ont fourni des recommandations de traitement pour les populations de patients adultes et pédiatriques, 5 ont fourni uniquement des directives spécifiques aux adultes et 3 ont fourni des recommandations pédiatriques uniquement.

 

Nous avons examiné chacune des 28 lignes directrices et compilé des informations sur les types d’infections et de syndromes cliniques inclus et sur les recommandations d’antibiothérapie pour chacune, y compris la sélection et la posologie des médicaments de première et de deuxième intention, la durée du traitement et les principes de bonne gestion. Des sélections d’agents antibiotiques de la liste modèle des médicaments essentiels (MLEM, 21e liste, 2019) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et MLEM pour les enfants (7e liste ; 2019) ont également été compilées et utilisées pour faciliter l’évaluation de la disponibilité des médicaments à travers le continent.

 

De même, nous avons mené une revue pour identifier toutes les données disponibles sur la résistance aux antibiotiques, collectées entre janvier 2010 et juillet 2020, dans les populations de patients néonatals, pédiatriques et adultes dans les États membres de l’UA. Les taux de prévalence de la résistance aux antibiotiques pour toutes les combinaisons organisme-antibiotique, les manifestations de la maladie et les types d’échantillons ont été pris en compte, tout comme les données collectées dans divers contextes, notamment les services cliniques, les enquêtes sur les épidémies et les établissements de santé individuels.

 

Toutes les recommandations de traitement des DST existantes et les données disponibles sur la résistance aux antibiotiques ont été compilées et présentées à deux groupes d’experts qui ont élaboré les lignes directrices contenues dans ce document.

 

Dans l’ensemble, il y avait une grave pénurie de données disponibles sur la résistance aux antibiotiques, ce qui a empêché ces données d’être sérieusement prises en compte lors de l’élaboration de recommandations de traitement antibiotique. À l’avenir, avec une base de preuves plus solide, la prévalence de la résistance et les tendances au fil du temps au niveau de l’établissement, régional et national doivent être prises en compte lors de l’élaboration de directives de traitement.

 

Convoquant un groupe d’élaboration de lignes directrices

 

Deux groupes d’experts ont été formés pour élaborer des recommandations de traitement pour les populations de patients adultes et néonatals/pédiatriques, respectivement. Lors de la sélection des panélistes, nous nous sommes efforcés d’atteindre un équilibre entre les sexes, d’inclure un large éventail de spécialités cliniques et de professions, et de nous assurer que le groupe était représentatif de chaque région africaine. Tous les panélistes participants ont été invités à signaler tout conflit d’intérêts (COI)potentiel, y compris la propriété intellectuelle et les liens financiers avec les sociétés pharmaceutiques. Aucun de ces COI n’a été identifié.

 

Le premier comité, composé de neuf cliniciens, s’est réuni en août 2019 au siège de l’UA à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour élaborer des recommandations de traitement pour les populations de patients adultes. Un comitéultérieur, composé de 19 experts, s’est tenu via un webinaire virtuel en octobre 2020 pour élaborer des recommandations de traitement pour les patients pédiatriques. Chaque comitéa examiné les données compilées sur la résistance aux antibiotiques et les recommandations de traitement des Directive(s) de traitement standardexistants, a sélectionné les infections et les syndromes bactériens à inclure dans les directives de la première édition et a élaboré des recommandations de traitement consensuelles. À la suite des réunions initiales, les panélistes ont eu l’occasion d’examiner les ébauches des lignes directrices et de fournir d’autres commentaires avant que les lignes directrices ne soient publiées pour examen externe. Les panélistes ont également fourni des commentaires sur les méthodologies utilisées pour développer ces lignes directrices et le protocole décrit pour mettre continuellement à jour ces lignes directrices.

 

Nos panélistes experts et examinateurs externes sont répertoriés ici.